Vous êtes ici : Accueil > Jouer en Ligne > Les régulateurs européens des jeux en ligne se rencontrent à Paris

Les régulateurs européens des jeux en ligne se rencontrent à Paris

Les régulateurs européens des jeux en ligne se rencontrent à Paris Une réunion regroupant tous les régulateurs européens des jeux en ligne s’est tenue à Paris les mardis 11 et mercredi 12 décembre 2012. Nous pouvons citer au rang des participants de ce sommet parisien les autorités de régulation des jeux en ligne suivantes : l’ARJEL (France), l’AAMS (Italie), la Dirección General de Ordenación del Juego (Espagne), la Santa Casa da Misericordia (Portugal) et, pour la première fois, une délégation allemande. La réunion avait pour objectif d'échanger et de se concerter sur les perspectives nationales et européennes du secteur.

Trois décisions majeures ont été prises durant cette réunion à savoir la focalisation des efforts des autorités dans la protection des joueurs et la prévention des activités criminelles. Tous les participants reconnaissent l’enjeu des jeux d’argent et de hasard sur le web, les risques qu’ils représentent sur l’ordre public et social. Il était important d’émettre cette conviction pour atténuer les risques, voire les éradiquer. Ensuite, les autorités et les services reconnaissent l’importance des échanges entre eux. C’est cette coopération élargie qui manquait aux régulateurs pour une bonne efficience de leurs missions. Des accords ont été signés entre les autorités de régulations européennes pour faciliter davantage les échanges, surtout au niveau des liquidités internationales.

Des régulations seront créées dans les mois à venir dans plusieurs pays européens, encore en retard sur la régulation de leurs secteurs des jeux en lignes. Des régulations seront également à revoir dans de nombreux pays européens comme l’Allemagne dont le Traité Inter-Etat n'est pas conforme avec les traités européens. La France se voit, quant à elle, l’Union européenne avec sa fiscalité basée sur les mises, au lieu d’être basée sur le produit brut des jeux. L’AAMS décide lui d’adopter des mesures de soutiens pour venir en aide aux secteurs les plus faibles et en stoppant tout lancement de nouveaux jeux. Le projet ambitieux d’ouvrir jusqu’à mille salles de poker live en Italie fut abandonné face à la baisse significative des résultats des jeux en ligne.

Il existe des sites de jeux en ligne comme sur ce site par exemple.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Les régulateurs européens des jeux en ligne se rencontrent à Paris

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.