Vous êtes ici : Accueil > Jouer en Ligne > Une troisième réunion de régulation des jeux en ligne en Europe

Une troisième réunion de régulation des jeux en ligne en Europe

Une troisième réunion de régulation des jeux en ligne en Europe Avec la croissance du marché des jeux en ligne, des pratiques illicites commencent à faire leur apparition. Cette croissance doit être accompagnée et encadrée pour éviter les dérives. C’est dans cette optique que s’est tenue à Lisbonne, au Portugal, la troisième réunion informelle des régulateurs de jeux en ligne. Outre celles du pays hôte, les autorités de régulation de la France, de l’Italie, de l’Espagne, de l’Allemagne ainsi que de l’Angleterre ont participé à cette réunion.

La réunion a porté sur le partage d’informations et d’expériences en matière de régulation des jeux en ligne. Les participants ont de ce fait échangé des données sur leur marché respectif ainsi que leurs points de vue sur l’éthique sportive. Celle-ci a été abordée suite aux nombreux scandales de matchs truqués qui ont récemment entaché plusieurs disciplines. Des informations sur la régulation interne des participants ont également été échangées. Tout cela a été fait dans le but de lutter contre la propagation des offres de jeux illégaux et de la fraude. Il a été décidé que les outils et méthodes qui pourraient aider à lutter contre ces offres illicites doivent être reconsidérés, à l’instar du blocage des transactions ou sites internet susceptibles de proposer de telles offres.

Les initiatives européennes, notamment les projets de conventions internationales qui touchent de près ou de loin la régulation des jeux en ligne, ont également été abordées lors de cette réunion. Les participants ont loué les efforts des pays européens et de la Commission Européenne qui ont pour but de freiner l’augmentation des offres de jeux illégaux et des fraudes qui y sont liées. Ils ont de ce fait apporté leur soutien à la suggestion du Parlement Européen visant à ce que les régulateurs nationaux ne délivrent de licences qu’aux seuls opérateurs qui respectent la loi applicable dans l’ensemble des autres Etats membres.

On peut en général dire que les pays participants ont une vision commune en matière de régulation des jeux. En effet, ils ont tous admis que le jeu est une activité économique spécifique compte tenu des risques significatifs qu’il recèle en lien avec l’ordre public et la protection des joueurs. On espère que ces séries de réunions porteront leurs fruits et arriveront à faire baisser, voire supprimer les offres de jeux illégaux. A noter que la prochaine réunion se tiendra à Rome au second semestre 2013.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Une troisième réunion de régulation des jeux en ligne en Europe

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.